Le zooplancton en récifal

Le zooplancton récifal, une base fondamentale pour un aquarium mature

Le phytoplancton sert de nourriture pour le développement du zooplancton. Le zooplancton en aquarium récifal est aussi composé de plusieurs groupes d’organismes marins, et cet article aborde principalement les copépodes et les artémias.

Les copépodes

Les copépodes appartiennent à la classe des crustacés, et il y a plus de 12 000 espèces identifiées à ce jour.

Nous nous intéressons à deux groupes principaux de copépodes libres: les Calanoïda c’est à dire des animaux pélagiques (nage libre) et les Harpacticoïda qui sont entièrement benthiques (ils restent au fond de l’aquarium ou sur la paroisse).

Harpacticoïda

Les copépodes appartenant à l’ordre  harpacticoida  vivent au fond de l’eau, sur le substrat, les roches et les vitres. Ils se nourrissent de résidus d’aliments (détritivores)

Ce groupe de copépodes est très facile de maintenance et de son acceptent sans trop de problème de variations de température, de salinité ou de paramètre de l’eau.

Ils sont faciles à reconnaître car ils ont une première antenne très courte.

 

Calanoïdes

Les copépodes appartenant à l’ordre  calanoïde se reconnaissent par de grandes antennes. La plupart du temps, ils sont dans la colonne d’eau et sont difficiles d’entretien dans nos aquariums  récifaux ( Souvent éliminées par la filtration et l’écumeur).

Ils ont un cycle de vie d’environ 30 jours et  consomment principalement le phytoplancton . Enfin, certaines espèces sont très tolérantes à la température et à la salinité.

Le fait qu’ils ne vivent pas sur le substrat comme les  harpacticoida, leur entretien dans un aquarium récifal est quasi impossible, excepté si il s’agit d’un annexe pour l’entretien des  calanoidas.

 

Les artémias

L’artémia salina est un petit invertébré dont l’habitat est situé dans les lacs salés, les lagunes ou les marais salants.
Ils sont filtreurs et se nourrissent de phytoplancton. L’artémia est toujours entrain de nager pour favoriser sa respiration et sa filtration alimentaire.

L’artémia donne naissance à des larves et des nauplies d’artémias. Les œufs éclosent en 24 heures à 24 ° C et en 48 heures à 20 ° C. La lumière et une oxygénation sont efficaces pour une bonne éclosion.
Les nauplies d’artémias des qualités nutritionnelles richesses et naturelles dans le choix de la nourriture des poissons d’élevages.

Ainsi la base d’un aquarium récifal est la microfaune incluant le zooplancton.

Au début d’un bac elle est présente avec l’ajout des pierres vivantes, mais malheureusement disparaît peu à peu ( Souvent elle sert de nourriture pour nos chers poissons comme le Synchiropus splendidus Dragonnet ou mandarin ) mais aussi par manque de soin et d’apport en nourriture. L’ajout de phytoplancton marin permet ainsi de maintenir cette microfaune.

Astuce :

Si votre bac est très pauvre en microfaune, nous vous conseillons l’ajout / ou remplacement de quelques pierres vivantes par des pierres vivantes bien fraîches regorgeant de microfaune naturel.