Publié le

Aquarium récifal au plus proche du naturel est-il possible ?

Un aquarium 100% naturel est un récipient rempli d’eau, de plantes et/ou de poissons qui ne nécessite aucune technologie pour fonctionner. 

L’utilisation d’un aquarium naturel est une forme d’entretien d’aquarium low-tech ; c’est à dire pour les puristes qui fonctionne uniquement grâce à la lumière et filtration naturelle.

Cette méthode de maintenance ne fonctionne pas dans les aquariums récifaux.

Dans les aquariums naturels ce sont les plantes qui traitent naturellement les déchets – comme les algues – pour éliminer les nutriments en excès. 

Une croissance d’algues incroyablement dense dans le bac principal nuirait aux coraux.

Comme option hypothétique, il est néanmoins possible de cultiver de nombreuses algues dans un réservoir annexe ( refuge ) relié au réservoir principal . Cependant afin de collecter des quantités importantes de nutriments, il faudrait un refuge sur-dimensionné par rapport au bac principal. C’est la raison pour laquelle les refuges sont des compléments qui permettent d’aider le cycle de dénitrification du bac principal avec les bactéries anaérobies et les protozoaires.

Tous les aquariums naturels ne sont pas low tech

Lorsque l’on parle d’aquariophilie au naturel, nous recherchons le plus souvent à reconstituer écosystème le plus proche de la nature. Dans l’aquarium recifal c’est réaliser un bout de récif corallien dans un milieu fermé à l’intérieur ( Le plus souvent chez soi )

L’aquarium devra fournir une lumière sans artifice pour parvenir à une reconstitution le plus fidèle de l’écosystème naturel. Ainsi la plupart des aquariums naturels nécessitent la présence de végétation pour fonctionner correctement.

Aquarium récifal avec maintenance naturelle

Aquarium récifal méthode berlinoise avec une maintenance au plus proche du naturel. Utilisation d’un refuge algal avec nourrissage quotidien au phytoplancton vivant

Dans les aquariums récifaux, il n’est même pas concevable de compter sur la lumière naturelle (par exemple d’une fenêtre) car les coraux nécessitent des intensités lumineuses très élevées comme celles que l’on trouve sous les latitudes tropicales. En France, le chauffage sera également nécessaire pour maintenir des températures compatibles avec le milieu naturel.

Un aquarium naturel est un écosystème par définition.

Ce qui définit un écosystème, ce sont ses interactions dynamiques avec les humains et la nature. Ce sont les actions de l’homme qui pilotent les éléments écologiques importants que sont l’association, le biotope et la biocénose.. 

Ainsi il est préférable de parler de méthode de maintenance et non d’écosystème.

Un maintenance naturelle pour les puristes sera sans aide des machines. Cependant même avec un aquarium sans écumeur ( méthode DSB ou Jaubert ) la maintenance sans machine aura des limites. Difficile d’imaginer un aquarium sans un minimum de brassage ou de chauffage…

Pour la maintenance de coraux type LPS et/ou SPS sur la durée , l’utilisation de la méthode Berlinoise couplée avec un écumeur reste à ce jour la méthode permettant d’obtenir une qualité d’eau adéquate au milieu naturel.

Aquarium recifal avec anthias et coraux

Aquarium recifal méthode berlinoise avec un bac d’anthias squamipinnis et corail LPS

Aquarium récifal avec une maintenance chimique ou naturelle ?

Un aquarium naturel est un réservoir qui gère lui-même sa biochimie. Dans ce type d’aquarium, le biome (souvent artificiel comme l’éclairage, le chauffage, le brassage, la filtration mécanique et/ou écumeur ) n’est pas un obstacle à la dynamique de l’écosystème.

Par-contre un aquarium récifal avec des plantes en plastique reste difficile à concevoir.

De même les écosystèmes qui sont les moins efficaces sont des réservoirs artificiels, où le travail de la nature est presque entièrement réalisé par des machines et des produits chimiques… Voici les raisons :

  • Une filtration excessive absorbera les animaux microscopiques ou les privera complètement de nourriture (un aquarium pauvre en nutriments).
  • Une lumière UV permanente (en plus du traitement éventuel des maladies) détruira automatiquement la microfaune et stérilisera le réservoir. 

Pas de souci ! Certains préconiseront l’ajout de produit « miracle » à base de THIOPHENICOL ( antibiotique de la famille des phénicolés ). Facilement reconnaissable, l’aquarium sera débarrassé en quelques jours des algues indésirables ( Avec une destruction de la microfaune et l’aggravation du déséquilibre )

Le type de maintenance d’un aquarium est un choix !

Cependant beaucoup d’aquariophile ont un aquarium sous perfusion par méconnaissance des répercussions d’ajout des produits chimiques vantés comme miracle par quelques internautes…

Nous préconisons une maintenance au plus proche du milieu naturel, avec l’ajout au quotidien de phytoplancton vivant sans produit de conservation permettant de nourrir et de développer la microfaune et les coraux.

Voici quelques articles sur l’utilisation du phytoplancton et zooplancton dans l’aquarium récifal :