Le Phytoplancton marin Tetraselmis suecica

Le phytoplancton marin Tetraselmis suecica

Le phytoplancton marin Tetraselmis suecica est une algue verte biflagellée de taille d’environ de 6 à 10 microns de la famille des Chlorophycées.

Nommée pour ses quatre flagelles disposés en deux paires opposées (« tétra » = quatre, « selmis » = nœud coulant du pêcheur fait de poils), cette algue motile est cordiforme (en forme de cœur) avec une invagination située à l’endroit où les flagelles émergent de la cellule.

Phytoplancton tetraselmis
Phytoplancton tetraselmis suecica

Tetraselmis possède généralement un seul chloroplaste en forme de coupe renfermant un pyrénoïde, ou un sous-organite spécial utilisé dans le mécanisme de concentration du carbone (CCM). Le pyrénoïde est entouré d’une paroi de granules d’amidon et principalement composé de l’enzyme RuBisCO, qui accepte le dioxyde de carbone provenant de l’atmosphère et le transforme en la première étape chimique de la voie utilisée par les algues pour créer les sucres complexes dont elles ont besoin pour respirer.

Il est recouvert d’une paroi épaisse composée d’une série de plaques fusionnées constituées de glucides, appelée « thèque ».

Le phytoplancton Tetraselmis est riche en lipides, Oméga 3, EPA et DHA ( docosahexaénoïque ) et contient des composés antibiotiques qui permettent de jouer un rôle dans la résistance aux maladies pour les êtres vivants qui la consomme.

Le phytoplancton marin Tetraselmis suecica est souvent utilisé pour l’alimentation de la microfaune et particulièrement des rotifères , mollusques bivalves, larves des crevettes ..

En aquaculture, il est utilisé pour remplacer une alimentation protéique d’origine animale .

Nous le retrouvons aussi en cosmétique car il possède un système antioxydant qui permet d’augmenter les enzymes de défenses contre les radicaux libres, les ions oxygénés et les peroxydes. Ce sont ces éléments qui sont responsables de l’auto vieillissement de la peau.

Informations sur la culture des souches


Les souches de Tetraselmis suecica sont sensibles à plusieurs facteurs comme la turbidité de l’eau et à sa salinité.

Il faudra donc maintenir un taux de salinité optimum pour sa culture autour de 1024.

Pour la culture de phytoplancton, éviter des grandes variations de températures avec une température de culture autour de 22°

Les avantages :

  • Souche idéale pour nourrir vos cultures de zooplancton.
  • Composés antibiotiques
  • Permettra de développer votre microfaune dans votre aquarium recifal
  • Facile à cultiver

Posologie :

Avec des ajouts le soir ( 4 ml / 100 litres ) le phytoplancton marin Tetraselmis suecica permettra de nourrir et de développer la microfaune de votre aquarium recifal.

Si vous souhaitez obtenir des souches de Tetraselmis suecica, vous pouvez en commander sur le site :

Phytoplancton Tetraselmis suecica