Le zooplancton marin dans l’aquarium récifal

Le zooplancton marin

Le zooplancton marin est présent dans tous les océans et il est la base du réseau alimentaire des organismes vivants marin.  

Le terme zooplancton nous vient de la langue grec ou “zoo”  qui signifie “animal”. Zooplancton signifie donc littéralement “plancton animal”

Zooplancton marin

Le zooplancton marin est hétérotrophe, c’est à dire qu’il se nourrit de substances organiques pour se développer. Certaines espèces sont herbivores ( ils se nourrissent de phytoplancton ) et d’autres carnivores.

Dans les océans, le zooplancton marin se déplace la nuit pour se nourrir de phytoplancton. Cette migration qui est nommée “migration verticale quotidienne” est cadencée par la lumière du soleil. La nuit le zooplancton remonte à la surface pour chasser le phytoplancton marin et quand la lumière du jour arrive, il redescend vers le fond de l’océan ou la lumière est moins présente.

Dans les océans le zooplancton joue un rôle important dans le cycle du carbone car il régule par sa prédation le phytoplancton qui absorbe le CO2 de l’atmosphère dissous dans la mer.

Cet article à pour but de vulgariser l’environnement du zooplanton pour le reproduire dans un milieu clos.

Les différentes espèces de Zooplancton marin

Le zooplancton marin désigne l’ensemble des micro-organismes vivant dans les océans incluant des organismes de tailles microscopiques jusqu’à la macrofaune visible à l’oeil nu.

Pour synthétiser toutes les différentes espèces de zooplancton marin, dans cet article nous allons les distinguer en 2 grandes familles :

1- Le protozooplancton

protozooplancton

Le protozooplancton est représenté par les organismes unicellulaires du zooplancton.

C’est un groupe complexe d’organismes dont la taille varie de quelques mm a près d’ 1 mm

Les organismes du protozooplancton peuvent être classés en trois groupes qui selon leurs relations avec les autres compartiments pélagiques : 

  • Osmotrophes et bactérivores
  • Herbivores
  • Symbiotiques. 

Le protozooplancton constitue la fraction la plus importante des bactérivores et son rôle est souvent proportionnel à la biomasse bactérienne essentiel à l’épuration d’un aquarium recifal.

Son rôle est essentiel dans le traitement des déchets et l’épuration d’un bac récifal.

Voici un schéma représentant les flux des matières biogéniques*:

Flux des matières consommées par le zooplancton marin

* Valeur nutritive d’une eau examinée au point de vue de l’alimentation du poisson

2- Le métazooplancton

métazooplancton

Le métazooplancton regroupe des classes de taille très variées, du méso au macro :

  • Les cnidaires: méduses dont la taille varie du millimètre au mètre et les cténaires, proches des précédents.
  • Les vers: annélides polychètes et chétognathes (genre Sagitta).
  • Les mollusques (ptéropodes) possédant ou non une coquille.
  • Les tuniciers avec en particulier les salpes et les appendiculaires (genre approche).
  • Les crustacés: en particulier les cladocères, copépodes et euphausiacées. Ces derniers peuvent atteindre des dimensions importantes (quelques centimètres).

Dans les océans, les crustacés sont l’élément le plus présent du zooplancton, de ce fait ils jouent un rôle essentiel dans le cycle biologique des mers et par de fait dans les aquariums recifaux

Voici un focus sur le zooplancton utile en récifal :

Les copépodes

Zooplancton marin copépodes calanoide

Les copépodes appartiennent à la classe des crustacés, et il y a plus de 14 000 espèces identifiées à ce jour dont 10 000 sont marines. il s’agit à ce titre du groupe représentant la plus importante biomasse du milieu aquatique

Les adultes mesurent en général un ou deux millimètres ( A noter que les espèces les plus grandes peuvent atteindre 10 mm, tandis que les plus petites mesurent 0,2 mm ).

II y a les copépodes qui sont herbivores et des copépodes qui sont carnivores. Les copépodes herbivores sont presque toujours des filtreurs et se nourrissent de phytoplancton. Les copépodes carnivores se nourrissent de très petits organismes pluricellulaires tels que les rotifères, des larves d’autres crustacés, etc..

Les copépodes sont très important dans l’équilibre de nos aquariums  car ils sont à la base de la chaîne alimentaire et participent au recyclage de la matière organique. A terme, un aquarium recifal sans leur présence pourrait conduire à l’asphyxie de votre aquarium.

Plus de détails sur les copépodes : https://recifaliste.fr/le-zooplancton-pour-recifal/

Les rotifères marins

Rotifères Brachionus plicatilis

Les rotifères ou plus communément “les animaux à roue”sous la vue microscopique de l’éducation sont des triblastiques c’est à dire qu’ils ont au niveau embryonnaire trois feuillets (endoderme, mésoderme et ectoderme), mais ils sont aussi et aussi bilatéraliens, c’est à dire que leur corps possède une symétrie bilatérale.

En général ils ont un corps cylindrique, sphérique ou en forme de trompette mesurant moins de 2 mm de long. Nous observons une couronne de cils sur la partie antérieure lui permettant de se mouvoir et de chasser des proies. A l’inverse sur la partie postérieure, nous observons “un pied” qui permet au rotifère de se fixer sur différents supports.

Actuellement il est recensé environ 1800 espèces de rotifères qui sont réparties en trois classes.

Le rotifère de type brachionus est l’un des représentants de la famille des rotifères marins.

Il fait l’objet de nombreuses études scientifiques en raison de sa facilité pour la culture et de son intérêt nutritif pour nourrir les alevins et certains copépodes.

Dans cette espèce nous retrouvons 7 sous-espèces :

  • B. plicatilis colongulaciensis;
  • B. plicatilis decemcornis;
  • B. plicatilis ecornis;
  • B. plicatilis estoniana;
  • B. plicatilis longicornis;
  • B. plicatilis murrayi;
  • B. plicatilis plicatilis.

Le plus souvent utilisé en aquarium est le brachionus plicatilis pour sa facilité de reproduction et de culture

Les Mysis

Mysis en recifal

Les Mysis sont des crustacés d’eau de mer de petites tailles.  Les mysis sont très interessant pour l’aquarium recifal car ils consomment des diatomée, du phytoplancton et des détritus.

L’ajout de mysis va permettre de nourrir des poissons comme le synchiropus splendidus ou le chelmon, mais aussi des animaux non symbiotique comme les coraux consommateurs de zooplancton ( Tubastrea, goniopora, etc.. ) et aussi des coraux symbiotiques ( Euphyllias, catallaphyllia, etc… )

Attention néanmoins à son ajout dans l’aquarium car le mysis sera aussi un prédateur pour des plus petites proies comme les copépodes.

Les Gammares

Gammare recial

Les Gammares ( Gammaridae ou gammaridés ) sont aussi de petits crustacés d’eau de mer qui appartiennent à la famille des amphipodes. Les Gammares se nourrissent de phytoplancton mais pas que ! Ils sont aussi d’excellent détritivores et parfois carnivores.

Leur alimentation se compose donc d’algue vivante ( phytoplancton ), de champignons et des films bactériens qui sont présent sur les matières en décomposition. A l’occasion en marque de nourriture ils peuvent aussi être carnivores et chasser d’autres macro-invertébrés présent dans l’aquarium comme les Copépodes.

Plus généralement la présence de Gammares dans un aquarium recifal est souvent synonyme d’une bonne qualité d’eau.

A retenir : Les Gammares sont sédentaires et sont d’excellente détritivores. L’ajout de phytoplancton vivant permettra de maintenir la population en place et de la développer.

Le Krill

Krill qui se nourrit de phytoplancton

Le terme ” Krill” est  d’origine norvégienne et rassemble plus de 80 espèces de crustacés qui vivent principalement dans les eaux froides, bien que certaines espèces peuvent vivre aussi  dans les eaux plus chaudes.

C’est le crustacé le plus répandu sur la planète et il est une source très importante de nourriture pour les animaux marins comme les baleines.

Le grill peut atteindre six centimètres de long avec une durée de vie maximum de six ans.

Ils se nourrissent directement de phytoplancton et est utile pour nourrir certaines espèces de poissons en récifal, mais aussi certains LPS comme le Catalaphyllia jardinei ou autre. Son ajout dans un aquarium recifal est donc bénéfique, cependant il ne se reproduira pas et sera consommé rapidement par les habitants de l’aquarium.

L’artemia Salina

nauplies d’artémias

Nous ne pouvions pas parler de zooplancton sans aborder l’artémia salina qui est un crustacés vermiformes, sans carapace, à tête distincte qui fait partie de la catégorie des Anostracés.

L’artemia salina de taille adulte mesure de 7 à 15 mm avec une espérance de vie de quelques mois. Au niveau de sa morphologie, il a un corps long avec 10 paires de pattes qui lui permettent de se déplacer. Il est présent dans des lacs salés, marais salants ou autres endroits calmes salés . Il se nourrit de phytoplancton dunaliella salina qui lui donne cette couleur rose/rouge.

Le cycle de vie des artémias salina est très rapide et varie de 24h à  48h selon la température de l’eau dans laquelle se trouveront les œufs.

A noter que les cystes d’artemia salina peuvent survivre à des températures extrêmement chaudes ou froides. Si nous réhydratons les cystes cela donnera naissance à des larves appelés nauplies d’artémias.

Les nauplies d’artémia sont beaucoup utilisés pour l’alimentation des alevins dans l’aquarium en raison de leur valeur nutritive élevée. Comme le Krill, l’ajout d’artemia salina sera bénéfique pour l’aquarium mais il ne se reproduira pas et sera vite consommé par le vivant.

Le zooplancton indispensable à la vie de l’aquarium recifal

Le zooplancton qu’il soit microscopique ou macroscopique est indispensable dans la maintenance d’un aquarium recifal. Cet article ne fait qu’effleurer le monde des micro-organismes que nous retrouvons dans nos aquariums.

Il est toujours possible de ré-ensemencer votre aquarium avec du zooplancton, et de l’aider à se développer par l’ajout régulier de phytoplancton vivant.

Notre boutique propose du zooplancton à la vente, constitué principalement de micro-organismes de pleine eau avec des copépodes, rotifères et autres organismes que nous retrouvons dans la nature entre la surface et le fond des océans.

souches rotifères 330 ml
  • Idéal pour repeupler votre aquarium recifal en zooplancton
  • Idéal pour le nourrissage des coraux carnivores ( LPS et SPS ) et organismes filtreurs
  • Favorise l’équilibre de l’épuration de votre aquarium.
  • Indispensable dans la nutrition de certains vivants comme le poisson mandarin – Synchiropus splendidus

Sources : plancton du monde et wikipédia