Publié le

Fabriquer un réacteur à phytoplancton et lancer sa culture

Comment fabriquer son réacteur à phytoplancton

Pour commencer il faut réfléchir aux objectifs de vos cultures, du nombre de souches à cultiver et de la quantité de phytoplancton à produire pour alimenter votre bac.

En principe, il faut rajouter en moyenne 4 ml / 100 litres de bac de phytoplancton tous les 2 jours sur la totalité des souches cultivées. Pour commencer utiliser des réacteurs de 2 litres est un bon compromis mais vous pouvez aussi démarrer avec des réacteurs de qualité professionnel ( 8 litres ou plus )

Au niveau des souches de phytoplancton, voici un bref résumé des possibilités :

Pour nourrir votre microfaune, les coraux ou vos cultures de zooplancton :

Pour nourrir la microfaune et les coraux mais aussi agir sur des paramètres de votre aquarium recifal :

Etape 1 : Liste des courses pour la fabrication du ou des réacteurs à phytoplancton

Méthode rapide :

Voici un exemple de montage simple et peu coûteux.

Il vous faudra :

  • 2 cuves ( de préférence du verre ) de 2 litres
  • 1 pompe à air ( Pompe pour petit aquarium d’eau douce )
  • Des robinets pour le réglage de l’aération dans les cuves
  • 2 tiges carbones
  • Un éclairage T5 / T3 ou led de 6500K
  • Un réflecteur pour optimiser l’éclairage
  • 2 pompes eau faible débit ( pour favoriser le brassage dans le réacteur si le diamètre est supérieur à 100 mm )
Reacteur à phytoplancton marin

Méthode alternative ( éclairage par le haut ) :

Il vous faudra pour concevoir le réacteur à phytoplancton les éléments suivants :

  • 30 cm de pvc translucide de 100 ou un pot en verre de diamètre 100
  • 1 manchon pvc 100
  • 1 bouchon pvc 100
  • 1 manchon de 50
  • 10 cm de tube pvc de 50
  • 1 bulleur puissance selon le nombre de réacteur et quelques mètres de tube à air
Réacteur à phytoplancton
Réacteur à phytoplancton de David BASSA

Pour la fabrication :

1- Couper le manchon de 100 en 2, le chauffer au décapeur thermique pour arriver a l’enfiler sur le vase

2- Percer le bouchon de 100 au centre avec un scie cloche de 52 ou 53. La collerette du manchon de 50 doit servir de butée

3- Raccourcir un peu le manchon de 50 de 2 ou 3 cm et le coller à la colle PVC dans le trou du bouchon de 100 et coller le bouchon dans le manchon de 100

4- Il y a une butée dans le manchon de 50, celle ci sert de support à la lampe led et le tube de 50 sert juste à protéger la partie électrique de la douille G10.

5- Emboîter le tube de 50 dans le manchon

6- Percer 2 trous, un pour l’arrivé du bulleur avec un raccord démontable ( style osmoseur) et un trou pour laisser sortir l’air avec un tube de 5 cm de long suffit.

7- Faire un petit joint de silicone spécial aquarium à l’intérieur du réacteur entre le verre et le manchon pour éviter d’éventuelles coulures d’eau

Réacteur à phytoplancton
Réacteur à phytoplancton

Méthode idéale :

Méthode idéale de fabrication de plusieurs réacteurs à phytoplancton avec le même procédé que les réacteurs professionnels.

Il vous faudra pour 1 réacteur de 8 litres :

  • 100 cm de pvc translucide de diamètre de 100. Nous conseillons d’utiliser un tube acrylique en PMMA transparent. Vous pouvez en acheter sur le site de Neo3plus
  • 1 manchon pvc 100 avec embout réducteur
  • 1 entonnoir pvc de 100
  • 1 Tuyau de 1/4 qui s’adapte sur les Osmoseurs
  • 1 Raccord Droit 1/4″ (6MM) pour Tuyau à Eau
  • 2 Robinet d’Arrêt pour Tuyau à Eau
  • 1 raccord tuyau d’arrosage ( pour démontage facile du réacteur lors du nettoyage )
  • 1 bulleur forte puissance ( minimum 100 litres / h ) pour 1 réacteur
  • Quelques mètres de tube à air
  • 1 Ruban led horticole 12v
  • 1 Ruban led blanche 12v ( permettra d’observer la couleur du phytoplancton )
  • Manchon pour fermer les réacteurs afin de limiter l’évaporation ( Percer un trou de 8 mm pour éviter la compression )
réacteur phytoplancton réalisé en tube acrylique en PMMA transparent.

Comment cultiver son phytoplancton marin

Etape 1 : Remplissage des réacteurs à phytoplancton

Il ne reste plus qu’à ajouter vos souches de phytoplancton diluées à de l’eau neuve préparée avec de l’eau osmosée et du sel marin (  sel non enrichi ) d’une densité d’environ 1024 et température d’environ de  21 à 23 degré

Pour réussir le démarrage de la culture nous vous conseillons le ratio suivant de 1/3 de souches et 2/3 d’eau préparée. Dans le cas d’un réacteur de 2 litres par exemple, il faudra environ 600 ml de souches et rajouter 1200 ml d’eau préparée. Une méthode alternative pour rajouter moins de souches au départ est de commencer avec 300 ml de souches et rajouter 600 ml d’eau préparée = 900 ml puis 15 jours plus tard ( lorsque le phytoplancton est bien dense ) compléter avec 900 ml d’eau préparée.

Lors du démarrage il faut aussi ajouter de l’engrais afin que le phytoplancton puisse se développer.

Il existe plusieurs type d’engrais :

  • GROTECH PhytoFood – 500 ml, mais très peu nutritif – pas conseillé
  • Engrais pour plante ( type Algoflash ), à éviter si la culture du phytoplancton est destinée pour alimenter un bac récifal du fait des produits chimiques contenu dans l’engrais.
  • Le milieu de culture Conway avec est une solution interessante et utilisée depuis quelques années faute d’alternative pour la culture du phytoplancton destinée à un bac recifal car cet engrais est principalement composé de vitamines nécessaires au développement du phytoplancton ainsi que de nitrate. Par-contre, bien contrôler les nitrates et les phosphates de votre aquarium avant de rajouter le phytoplancton récolté. Idéalement, stopper l’apport de l’engrais quelques jours avant la récolte permettra de diminuer les No3 de la culture. Engrais non conseillé pour la culture de  phytoplancton Synechococcus SP car à base de nitrate.
  • La solution nutritive ultra-concentrée basée sur la formule Guillard F/2 pour la culture des souches de Phytoplancton marin. Solution spécialement étudiée pour la culture du phytoplancton et proposé sur le site, elle est garantie sans N03 et Po4. Nous avons réalisé un test ATI de la solution : TEST ATI du Phytoboost basé sur la formule Guillard F/2

Dans le cas de l’utilisation de l’engrais Phytoboost basé sur la formule Guillard F/2, il faut ajouter 1ml par litre de phytoplancton  2 à  3 fois par semaine

Enfin reste à régler l’éclairage. Nous vous conseillons d’éclairer en moyenne sur une durée de 18h par jour.

Si vous souhaitez produire plus de phytoplancton, augmenter la durée de l’éclairage ( 24h/24 ), dans le cas contraire, si vous produisez trop de phytoplancton, vous pouvez réduire l’éclairage ( 12h – 16h / jour )

Etape 2 : la récolte du phytoplancton marin


Selon la densité du phytoplancton contenu dans le réacteur ( Au bout de 10 à 15 jours ) vous pouvez commencer à récolter.

Nous vous conseillons de stopper 4 jours avant récolte l’apport de l’engrais et ensuite de prélever 1/3 de phytoplancton du réacteur que vous pourrez conserver maximum 1 mois au frigo. Ensuite, rajouter dans votre réacteur l’équivalent du volume ainsi prélevé en eau neuve et rajouter de l’engrais.

Attention : l’eau rajoutée doit être à la même salinité et température  que le réacteur. Dans le cas de plusieurs cultures de souches, faire bien attention à ne pas contaminer les souches entre elles.

Nous conseillons de préparer l’eau la veille. Nous observé une nette diminution de crash de culture avec une préparation d’eau déjà prête la veille.

Bonne culture à vous.

Lien boutique Phytoplancton

Information : nous vous proposons pour le démarrage de vos cultures des souches de phytoplancton 100% pures et naturelles ainsi que de l’engrais reefsafe Phytoboost, disponible à la boutique :