Fabriquer un réacteur à phytoplancton

Comment fabriquer son réacteur à phytoplancton et cultiver son phytoplancton marin ?

Pour commencer il faut se se procurer une souche d’algues, soit l’algue Dunaliella salina ou l’algue Nannochloropsi oculata, qu’on dilue dans de l’eau neuve à 1/5. Je conseille de l’eau de mer (  eau osmosé avec votre sel habituel avec une salinité de 1024 )

Etape 1 : Liste des courses pour la fabrication du ou des réacteurs à phytoplancton

Méthode rapide :

Voici un exemple de montage simple et peu coûteux. Il vous faudra :

  • 2 cuves ( de préférence du verre ) de 500 Ml ( Une cuve par souche )
  • 1 pompe à air ( Pompe pour petit aquarium d’eau douce )
  • Des robinets pour le réglage de l’aération dans les cuves
  • 2 tiges carbones
  • Un éclairage T5 horticole
  • Un réflecteur
  • 2 pompes eau faible débit

Réacteur phytoplancton

Méthode pro :

Il vous faudra pour concevoir le réacteur à phytoplancton les éléments suivants :

  • 30 cm de pvc translucide de 100 ou un pot en verre de diamètre 100
  • 1 manchon pvc 100
  • 1 bouchon pvc 100
  • 1 manchon de 50
  • 10 cm de tube pvc de 50
  • 1 bulleur puissance selon le nombre de réacteur et quelques mètres de tube a air

Etape 2 : Fabrication du réacteur à phytoplancton marin

1- Couper le manchon de 100 en 2, le chauffer au décapeur thermique pour arriver a l’enfiler sur le vase

2- Percer le bouchon de 100 au centre avec un scie cloche de 52 ou 53. La collerette du manchon de 50 doit servir de butée

3- Raccourcir un peu le manchon de 50 de 2 ou 3 cm (photo 6) et le coller à la colle PVC dans le trou du bouchon de 100 et coller le bouchon dans le manchon de 100

4- Il y a une butée dans le manchon de 50, celle ci sert de support à la lampe led et le tube de 50 sert juste à protéger la partie électrique de la douille G10.

5- Emboîter le tube de 50 dans le manchon

6- Percer 2 trous, un pour l’arrivé du bulleur avec un raccord démontable ( style osmoseur) et un trou pour laisser sortir l’air avec un tube de 5 cm de long suffit.

7- Faire un petit joint de silicone spécial aquarium à l’intérieur du réacteur entre le verre et le manchon pour éviter d’éventuelles coulures d’eau

Etape 3 : Remplissage des réacteurs à phytoplancton

Il ne reste plus qu’a ajouter vos souches de phytoplancton diluées à de l’eau neuve et rajouter de l’engrais. Pour ma part je préfère des engrais avec très peu de phosphate vendu sur des sites spécialisés pour le récifal comme le GROTECH PhytoFood – 500 ml ou opter pour un milieu de culture Conway avec est une solution enrichie en sels nutritifs ( Produits Tridacna )

Ensuite il faut éclairer sur une durée de 16H mini par jour.

Voici un exemple de montage :

Astuce : Afin de ne pas perdre votre culture il faudra absolument brasser l’eau, au risque de voir le phytoplancton se déposer sur le fond de la cuve.


Etape 4: la récolte du phytoplancton marin

Réacteur pro :

réacteur à phytoplancton

Réacteur à phytoplancton marin par David Bassa

Méthode rapide : 

réacteu maison phytoplancton

Réacteur à phytoplancton marin montage simple

Etape 4: la récolte du phytoplancton marin

Une fois l’eau bien verte ( au bout de 1-2 semaine ) on prélève une partie ( 1/5 ) pour redémarrer la culture dans les nouvelles cuves et nous rajoutons 4/5 d’eau neuve salée.
La culture de phytoplancton récoltée est stockée dans des bouteilles et peut se conservé au frais ( frigo ) pendant 1 mois.
Vous pouvez acheter des souches en suivant le lien : Achat souche